Paiement Carte Bancaire

FAQ

  • Quelle céramique pour les couteaux Kyocera ?
La céramique utilisée pour la fabrication des lames de couteaux KYOCERA, est composée d'oxyde de zirconium à 99.9%.
Associé à un savoir-faire et des techniques de hautes performances, le secret d'une grande qualité de céramique réside dans sa poudre d'oxyde de zirconium : sa finesse, sa régularité et sa pureté.
Ce matériau est fritté à 1 500°C et la pression qui lui est appliquée peut atteindre 20 000 t/m² (procédé de pressage isostatique à chaud).
Une lame céramique KYOCERA est pure et souple, sa transparence démontre l'absence de liant dans sa composition.
(Vous reconnaitrez l'utilisation de liant dans une lame bien blanche, opaque et rigide ; donc fragilisée).
La céramique Kyocera est également utilisée dans des applications du secteur de l'aéronautique, de l'industrie automobile, de la bijouterie, de l'informatique, et des technologies médicales.

  • Lame noire ?
La couleur noire est le résultat d'un ajout de carbone dans la masse, et d'une seconde cuisson de la lame à une température plus élevée. La matière est durcie, 30% de résistance supplémentaire par rapport à la lame blanche.

  • À quoi faut-il accorder une attention particulière pendant et après l’utilisation ?
Voir « Précautions d'emploi »

  • Réaffûtés les couteaux en céramique ? 
Les couteaux en céramique Kyocera doivent être réaffûtés par des spécialistes. Sachez cependant que le réaffûtage n'est généralement pas nécessaire avant un long moment. Le réaffûtage nécessite l'emploi d’outils spéciaux. Pour plus d'informations contactez-nous par mail : contact@lame-ceramique.com
  • Les couteaux en céramique Kyocera, qu’ont-ils de si spécial ?
Une lame pure et souple...
Au-delà d'une technique de fabrication inégalée, les lames ultralégères Kyocera concervent leur tranchant et leur précision de coupe très longtemps. Les aliments les plus délicats sont facilement tranchés, et la pureté de la lame préserve leur goût. Le bout de la lame est arrondi et affûté, à cela deux avantages : un risque de casser le bout minimisé, et une pénétration dans l'aliment facilité par son tranchant.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK